Une longue route nous attend pour rejoindre la Fortuna et les abords du volcan Arenal. Comme à notre arrivée à Tortuguero la pluie est de la partie, nous avons une certaine nostalgie à quitter ce bel endroit mais l’humidité constante et nos baluchons de linges mouillés et boueux de la veille nous donnent également l’envie d’un temps un peu plus sec et ensoleillé. Nous reprenons donc avec hâte le bateau pour retrouver nos voitures. Un représentant de la bêtise humaine  s’est invité dans notre bateau… Je tairais cet évènement mais l’égoisme et l’incivilité de certaines personnes me dépasseront toujours.

Nous retrouvons nos véhicules et partons pour une longue traversée dans les terres. Les paysages se succèdent aussi vite que le temps que mettent les enfants à s’endormir.
Nous passons par quelques villes qui nous replongent dans un tourbillon urbain qui était bien loin depuis tout ce temps. Mais ce ne sera que très éphémère car déjà la végétation luxuriante a repris le pas sur la ville. Et nous pouvons entrevoir derrière les nuages la silhouette d’un autre volcan : Arenal.

Nous arrivons à La Fortuna dans une légère brume. La maisonnette est très colorée et accueillante tout comme sa propriétaire qui nous installe dans sa maison pour la nuit.
Nous prenons là notre premier « repas maison » des vacances. Ce sera des pâtes pour le plaisir des petits et des grands.

IMG_4718

Le lendemain matin, nous avons rendez-vous avec le volcan pour découvrir ses sources chaudes. La route est jalonnée d’enseignes prometteuses toutes regroupées sur la même thématique des bains chauffés par le volcan. Nous arrivons enfin à notre choix au nom évocateur de Paradise Hot Springs. Nous y sommes accueillis par la pluie mais comme nous sommes très motivés pour découvrir ces sources chauffées naturellement le moral est au beau fixe pour tous. Nous évoluons donc dans ces piscines décorées à la manière d’un « Center Parc » de chez nous où le mauvais temps semble en avoir dégouté plus d’un puisque nous avons l’impression que ces bains ont été privatisés rien que pour nous.

 

 

IMG_4747

IMG_4751

IMG_4756

IMG_4768

IMG_4788

IMG_4791

IMG_4808

Nous nous prélassons dans cette eau en alternant les températures très chaudes et très froides jusqu’à ce que notre peau se plisse comme celle des sorcières. C’est le signe ultime qui nous montre qu’il est temps de sortir, nous décidons de faire une pause méridienne avant de revenir l’après-midi. La chance est avec nous car juste le temps de se restaurer et le volcan se découvre petit à petit pour s’offrir à nous complétement dépourvu de nuage. Le beau temps a réveillé les frileux du matin et c’est une autre ambiance qui baigne dans ces thermes où la vue du volcan en arrière-plan donne à ce lieu une allure de tableau naturel.  

IMG_4818

IMG_4822

IMG_4823

IMG_4824

IMG_4831

Nous reprenons la route au coucher du soleil gorgés de beaux souvenirs de baignade volcanique.

IMG_4833

Nous arrivons près du Rio Céleste où notre hôtel la Pina joue à cache cache avec nous. C’est après une recherche minutieuse de demande auprès de restaurant ou encore de petites boutiques que nous découvrons enfin notre lieu de résidence dépourvu de panneau indicateur ce qui explique notre difficulté à le trouver. C’est dans ce lieu fraîchement découvert que je vous laisse pour la nuit.  

IMG_4843

Voici un petit aperçu de la faune de la flore et de l’artisanat local.

IMG_4719

IMG_4734

IMG_4740

IMG_4754

IMG_4775